RECHERCHE DE NOM :

 

Actibité de vente en ligne de croquettes pour chiens et chats

L’activité principale de l’entreprise est de combler les premiers besoins de l’animal :

le nourrir, et le nourrir bien.

 

 

 

 

Il s’agit avant tout de bien comprendre quel rapport nous entretenons aujourd’hui avec nos animaux
de compagnie.

Or, toutes les études montent une chose :

Il y a à coup sûr un surinvestissement affectif vis-à-vis de l’animal qui est véritablement assimilé à un enfant.

 

Dans un foyer :

- il est choisi par de jeunes couples qui vont expérimenter une première expérience d’éducation,

- les parents font souvent le choix d’un animal qui va accompagner l’enfant dans sa socialisation,
  son transfert d’imaginaire,

- plus tard : il remplace très souvent l’enfant devenu adulte qui est parti

 

En bref l’animal ramène l’individu dans une grande partie des cas :

- soit à l’enfant que qu’on a été,

- soit à un enfant que pourrions avoir.

 

Du reste, on voit de plus en plus de femmes et d’hommes qui portent leur petits chiens dans leur bras comme si c’étaient des enfants.

 

 

Dans tous les cas, l’animal est vraiment en lien avec un monde imaginaire, affectif, ludique et très souvent enfantin et donc régressif.

D’ailleurs on entend régulièrement des redoublements de syllabes dans les petits mots doux qu’on donne
à son animal : mon toutou, mon bébé, le chien-chien, loulou, Kiki..

 

 

Il fallait donc trouver un nom qui colle à cet état des lieux de nos rapports avec l’animal aujourd’hui :

- un nom ludique,

- enfantin

- également un peu régressif pour renforcer l’aspect affectif.

 

Le choix du nom a donc été de jouer avec le redoublement de syllabe qui fait partie du monde de l’enfance
en utilisant le mot ”miam-miam” pour en faire une jeu de mot et accentuer l’aspect ludique.

 

Il s’agit bien de combler les premiers besoins de l’animal-enfant : le nourrir, mais aussi avec une alimentation de qualité...

 

 

animal, miam miam : animiam